L’AFRIQUE EN FINIT AVEC LE POLIOVIRUS SAUVAGE

1,8 million

de cas d’infection par le poliovirus sauvage évités*

9 milliards

de doses de vaccin antipoliomyélitique oral administrées*

220 millions

d’enfants vaccinés plusieurs fois par an

2 millions

de vaccinateurs bénévoles soutiennent les campagnes de lutte contre la poliomyélite chaque année

* Estimations sur la période 1996-2020

En 1996, Nelson Mandela, grande figure du continent africain, lance la campagne « Bouter la polio hors d’Afrique », formulant ainsi la vision d’une Afrique exempte de poliomyélite. À cette époque, le poliovirus sauvage paralysait 75 000 enfants chaque année.


Afin de protéger les communautés contre cette maladie invalidante, les dirigeants africains, les agents de santé, les bénévoles, les parents, les donateurs et les organisations se sont mobilisés dans le monde entier pour que tous les enfants reçoivent le vaccin antipoliomyélitique.


Le 25 août 2020, après quatre années consécutives sans notifier le moindre cas d’infection par le poliovirus sauvage, la Région africaine a été certifiée exempte de poliovirus sauvage. Des décennies d’efforts remarquables ont porté des fruits.


Pourtant, le travail n’est pas terminé. Nous devons persévérer dans cette voie non seulement afin d’empêcher la réapparition de poliovirus sauvages, mais aussi pour éliminer toutes les formes de poliomyélite, en Afrique comme dans le monde.

ÉRADICATION DES POLIOVIRUS SAUVAGES EN AFRIQUE

Les acquis de l’éradication de la poliomyélite en Afrique

Les bienfaits liés à l’éradication des poliovirus sauvage en Afrique vont bien au-delà du simple fait de sauver des enfants de la paralysie. Les systèmes de santé et les programmes de santé publique en Afrique ont été considérablement renforcés grâce aux investissements réalisés dans les domaines de la vaccination, de la surveillance des maladies et de la riposte aux flambées épidémiques. 


Aujourd’hui, un vaste réseau composé de membres du personnel chargé de la lutte contre la poliomyélite et d’agents communautaires qualifiés contribue à la protection de millions d’enfants contre les maladies à prévention vaccinale, tout en assurant la riposte aux situations d’urgence sanitaire comme la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19). Nous devons continuer de tirer parti des acquis de l’éradication de la poliomyélite et nous inspirer de cette prouesse pour atteindre d’autres objectifs de santé majeurs dans la Région africaine.

Témoignages sur la poliomyélite

République démocratique du Congo : les agents de vaccination font l’impossible pour atteindre chaque enfant, jusqu’au dernier

Les cinq principales solutions technologiques qui ont permis d’éradiquer les poliovirus sauvages dans la Région africaine

Nigéria : Borno – Ultime étape de l’éradication du poliovirus sauvage en Afrique

Mandela : le leader qui a aidé à bouter la poliomyélite hors de la Région africaine

Comment certifier une région exempte de poliovirus sauvages : entretien avec la Professeure Rose Leke

Comment l’infrastructure africaine de lutte contre la poliomyélite a soutenu la riposte à la COVID-19

Les héros de l’éradication de la poliomyélite en Afrique

L’éradication des poliovirus sauvages dans la Région africaine a été possible grâce au dévouement sans borne de milliers de héros de première ligne, de survivants de la poliomyélite et de champions qui ont consacré d’innombrables heures et parcouru des milliers de kilomètres, parfois au péril de leur vie, pour protéger les enfants par les vaccins antipoliomyélitiques.

République démocratique du Congo: Téo Ntituvuidi et Coco Ngambali

Nigéria: Ayuba Gufwan

Roger Vuanda Movita was only two when polio took away his ability to walk. The crippling disease, locally known as buka-buka, has since hindered his life. The seventeen surgical operations he has undergone throughout his lifetime have not allowed him to fully regain the use of his lower limbs. Nevertheless, today at age 58, Roger is a successful sports journalist in Bas Congo province of the Democratic Republic of the Congo.

République démocratique du Congo: Roger Vuanda Movita

Nigéria: Lawan Didi Misbahu

Nigéria: Isaiku Musa Maaji

Nigéria: Adama Balla

Soudan du Sud: James Giir Thiik

Côte d’Ivoire: Marie-Irène Richmond-Ahoua 

Mali: Adama Traoré

Nigéria: Rahane Lawal

Nigéria: Tunji Funsho

Niger: Hawa Amadou 

Nigéria: Falmata Mustapha

Bénin: Angélique Kidjo

Kenya: Harold Kipchumba

Nigéria: Alhaji Aliko Dangote

Nigéria: Adamu Musa

Nigéria: Tiwa Savage

Ouganda: Patience Asiimwe

Les piliers de l’éradication de la poliomyélite

L’éradication de toutes les formes de poliomyélite dans la Région africaine nécessite une combinaison de stratégies adaptées aux défis auxquels le continent est confronté, notamment les longues distances, le phénomène des migrations et l’insécurité.

Vaccination

Comment le programme de lutte contre la poliomyélite a permis de vacciner tous les enfants jusqu’au dernier, dans la Région africaine

Surveillance des maladies

Comment détecter les cas de poliomyélite : du terrain au laboratoire

Riposte aux flambées épidémiques

Organiser la riposte aux flambées de poliovirus circulant dérivé d’une souche vaccinale

Scroll to Top